La peinture à l’huile a évolué

Dernière mise à jour : nov. 3

Les bonnes pratiques de nettoyage de vos pinceaux lors de séances de peinture à l'huile et comment réduire le gaspillage de votre diluant. Comment vous débarrasser de votre vieux diluant en toute sécurité et sans risque pour l'environnement.

La peinture à l’huile a souvent une mauvaise réputation pour ses impacts sur la santé et l’environnement.

On lui reproche souvent les odeurs fortes et de contenir des produits nocifs. En fait, le vrai problème avec la peinture à l’huile est l’utilisation de diluant. On a qu’à penser à la térébenthine qui offre un bouquet d’odeurs plutôt désagréable et qui irritera pour certains les voies respiratoires ou provoquera des maux de tête.



Mais la peinture à l’huile a évolué.

Il est maintenant possible de choisir ce médium tout en diminuant considérablement le problème des odeurs. En effet, plusieurs fabricants proposent des diluants à base de pétrole, soit les essences minérales inodores (mineral spirit ou white spirit), par exemple le Gamsol de Gamblin ou le Sansodor de Winsor & Newton. Ces produits n’ont aucune odeur, mais conservent quasiment la même efficacité que les produits réguliers. Comme ces produits sont dérivés du pétrole et qu’aucune odeur ne s’en dégage, il faut être prudent avec son utilisation. Ce produit reste toujours volatil et vous risquez d’en inhaler sans le savoir. Certains fabricants réussissent à diminuer la nocivité de ces diluants, mais ils ne sont pas sans danger. Il est fortement recommandé, lorsque vous utilisez ces produits, de peindre dans un endroit relativement bien aéré.


L’utilisation des diluants, comme les essences minérales, a surtout des impacts importants sur l’environnement.

Parmi les bonnes pratiques à adopter, la principale est d’avoir un pot avec un couvercle étanche que vous pourrez utiliser lorsque vous avez besoin de nettoyer vos pinceaux. Comme pour la peinture acrylique, vous devriez essuyer votre pinceau avec un torchon ou du papier essuie-tout, pour enlever le maximum de peinture pour réduire la quantité de pigments que vous mettez dans votre diluant. Vous serez en mesure de conserver votre diluant plus longtemps. Ne laissez pas le pot ouvert, si vous n’utilisez pas le diluant. Il va s’évaporer et vous allez perdre du produit, tout en risquant d'en inhaler inutilement.

L’avantage avec un diluant comme l’essence minérale est qu’il se conserve très longtemps. Même lorsqu’une certaine quantité de pigments est accumulée dans votre pot, le diluant demeure toujours efficace. En fait, le truc, c’est de l’utiliser jusqu’à ce que vous ayez un dépôt assez important dans le fond de votre pot et que l’action de nettoyer vos pinceaux devient plus difficile.

C’est au moment de changer votre diluant qu’il sera important de ne pas mettre le contenu de votre pot dans le drain. De un, le diluant est très toxique et de deux, vous avez aussi une quantité appréciable de pigments dont certains sont toxiques (cadmium, cobalt, etc.).



Pour bien éliminer le solvant ou diluant

  • L’idéal est de laisser reposer le diluant pendant quelques heures, afin que les particules se déposent dans le fond du pot. À ce moment, le diluant sera relativement clair.

  • Je vous suggère d’utiliser une paire de gants pour la prochaine manoeuvre et d’avoir un torchon propre à votre portée.

  • À l’aide d’un 2e pot de grosseur similaire, vous allez très doucement verser le contenu de votre pot actuel avec le diluant relativement propre dans votre 2e pot. Arrêter de verser lorsque vous voyez qu’il y a du dépôt qui se verse.

  • Dans le 2e pot, s’il vous manque du diluant, vous pouvez simplement en ajouter (utilisez le même produit) et vous avez maintenant un pot de nettoyage à nouveau prêt et disponible.

  • Le premier pot contient probablement encore un peu de diluant et surtout un dépôt plus ou moins important de pigments. Prenez un nouveau pot assez gros que vous pouvez vous débarrasser, préférablement en verre ou fait d’un plastique dont vous savez que le diluant ne risque pas de le détériorer. Verser la majorité du contenu dans ce nouveau pot. S’il reste un fond de dépôt, vous pouvez prendre un torchon ou un papier essuie-tout, et essuyez votre pot.

  • Jetez aux déchets votre torchon, ne le rincez surtout pas.

  • Votre pot pour le nettoyage maintenant vide pourra servir pour votre prochaine activité de transfert de diluants.

  • Quant au pot dans lequel vous avez versé le dépôt, vous allez le conserver jusqu’à ce qu’il soit plein .

  • Vous pourrez l’emporter dans un endroit où l’on dispose des produits toxiques, tout dépend de votre région. Au Québec, la majorité des villes ont des endroits où l’on peut déposer ces produits. Une bonne pratique consiste à identifier sur le pot son contenu, soit du diluant à peinture.

Dans une prochaine chronique, je parlerai des différents produits pour nettoyer les pinceaux lorsque vous travaillez à la peinture à l’huile.


Abonnez-vous à la chaîne pour être informé des nouveaux vidéos.

👉 YouTube


Pour en savoir plus sur nos cours visiter :

👉 https://www.cours-de-peinture.ca/


Joignez vous au groupe Facebook :

👉Groupe FaceBook cours de peinture Mixarts


Découvrez des articles sur les techniques de peinture sur notre blog :

👉 BLOG Cours de peinture Mixarts


Suivez-nous sur Facebook :

👉 https://www.facebook.com/mixartsEcole

105 vues0 commentaire